Nomad Color

COMMENT SE SERVIR DE LA PEINTURE AQUARELLE


Le manuel de votre aquarelle ne vous permet pas de vous guider correctement ?

Surtout, ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider dans les moindres détails. Nous vous offrirons plus qu’un mode d’emploi, nous allons vous faire découvrir l’univers de la peinture aquarelle dans sa totalité.

Si vous débutez dans l’aquarelle, travailler avec les bonnes méthodes vous aide à obtenir un meilleur résultat rapidement. Pour cela, nous allons vous détailler en 7 étapes clés les démarches pour se servir de la peinture aquarelle :


ETAPE 1 : RÉUNISSEZ LES FOURNITURES ET ACCESSOIRES NÉCESSAIRES


Pour vous appliquer, à la base, vous aurez besoin :

  • d’un pot d’eau,
  • de votre papier aquarelle,
  • d’une palette de peinture aquarelle,
  • des pinceaux,
  • d’une palette de mélange.

Installez-vous dans une position qui vous rendra bien à l’aise pour peindre, et posez votre papier aquarelle sur une surface horizontale. Cela est nécessaire pour que la peinture ne coule et ne se mélange de manière indésirable.


ETAPE 2 : COMMENCEZ AVEC LE PINCEAU POUR PRÉPARER LE FOND !


Trempez votre pinceau dans l’eau, puis choisissez une couleur de votre palette et mettez-y votre pinceau bien imbibé. Vous pouvez choisir entre les pinceaux à poil de martre : ils sont à la fois souples et résistants. Et les pinceaux petit-gris qui sont réputés pour leur grande rétention d’eau, et enfin, les pinceaux à poils synthétiques, qui retiennent moins d’eau mais qui sont robustes. Donc à vous de faire le choix.

D’un autre côté, vous pouvez également opter pour lespinceaux rechargeables. Vous n’aurez pas à tremper le pinceau dans l’eau. Ce dernier contient déjà un réservoir d’eau que vous devez remplir. Il ne vous reste plus qu’à vous habituer à exercer une pression sur le pinceau pour le mouiller selon vos besoins.

Ensuite, portez le pinceau sur la palette de mélange. Vous devez vous entraîner à porter votre pinceau d’abord sur cette palette afin d’avoir une aperçue de la couleur avec laquelle vous allez peindre.


ETAPE 3 : APPRENEZ À MAÎTRISER L’EAU


Une fois sur votre palette de mélange, si vous trouvez que la couleur est trop foncée, ajoutez un peu d’eau pour lui donner de la clarté. Si au contraire, vous êtes face à une couleur trop claire, trempez votre pinceau dans la palette. En peinture aquarelle, la maîtrise de l’eau est très importante.

Quand vous avez enfin la couleur que vous souhaitez, portez-la sur votre papier aquarelle. Optez pour les papiers aquarelles à grain fin, de grammage standards 300g/m2 . Et même si les papiers en coton sont plus confortables, peindre sur des papiers en cellulose ne sont pas non plus désagréables.


ETAPE 4 : PRÉPAREZ LE LAVIS


Maintenant sur votre papier, appliquez la peinture d’un geste fluide. Nous allons peindre le papier en entier, avec cette seule et même couleur. Nous allons réaliser un lavis en aplat. A la fin de votre coup de peinture, il se peut qu’une petite quantité d’eau de couleur plus foncée peut se former. Dans ce cas, il suffit de l’aspirer à l’aide d’un pinceau sec ! Ce papier peint uniformément avec la même couleur est un aplat. On s’en sert comme fond.

Vous pouvez aussi partir du même principe mais en dégradant la couleur choisie. Prenez par exemple la couleur bleu, dans un premier temps, appliquez-la sur le papier avec le moins d’eau possible pour obtenir une couleur bleue foncée. Puis au fur et à mesure que vous peignez, ajoutez un peu plus d’eau. Ainsi, vous allez obtenir un lavis dégradé

LAVIS

ETAPE 5 : AJOUTEZ DES COULEURS


Toujours dans ce sens, pour faire un lavis multicolore, utilisez des couleurs différentes. En tant que débutant, vous allez avoir besoin d’une belle palette aquarelle avec des couleurs bien variées afin de pouvoir tester des mélanges de couleurs plus riches. Une palette classique à 33 couleurs serait idéale, vous en trouverez chez Nomad Color.

N’hésitez pas à tester de nouvelles couleurs à l’aide des couleurs sur la palette. Cela vous aidera à avoir toute une nuance de couleur, la palette de mélange est fait pour cet exercice.


PALETTE NOMAD COLOR


ÉTAPE 6 : EFFECTUEZ LES FORMES DE BASE


Comme nous l’avons énoncé précédemment, les lavis servent généralement de fond. Une fois votre lavis bien sec, vous pouvez passer à la peinture proprement dite. Pour commencer, vous pouvez vous entraîner à peindre des formes géométriques, ou bien des images simples. C’est la technique mouillée sur sec. En peignant, amusez-vous à jouer avec les couleurs en les mélangeant ou en les donnant des nuances en les diluant.

Évitez de vous projeter dans un premier temps dans des peintures trop complexes comme les paysages. Optez plutôt pour les végétations : fleurs, arbres, ou même une simple feuille.

En peinture aquarelle, il n’existe normalement pas de couleur blanche, c’est le papier même qui remplit cette fonction-là. Donc pour une peinture bien lumineuse, vous devez veiller à ne pas peindre les parties censées remplir cette fonction. Vous pouvez recourir à l’utilisation de scotch ou bien un fluide de masquage, ce dernier plus facile à utiliser.

En faisant ces exercices, vous serez en mesure de connaître la texture de chaque couleur de votre palette. Vous saurez aussi faire des mélanges bien cohérents.


TECHNIQUE AQUARELLE

ETAPE 7 : ESSAYEZ LA COMBINAISON DE TECHNIQUES


A part la technique de base que nous venons de vous détailler, vous pouvez aussi essayer la technique humide sur humide. Lorsque vous commencez à vous habituer aux gestes de bases, vous pouvez vous entraîner à peindre avec cette technique plus complexe


LA PEINTURE AQUARELLE ET LA TECHNIQUE HUMIDE SUR HUMIDE

Vous pouvez également utiliser votre palette pour la technique humide sur humide. Cette technique est plus complexe que celle que nous avons exercée dans la première partie, mais rien ne vous empêche de l'appliquer :


  • Prenez un pinceau bien propre et imbibez-le avec uniquement de l’eau, donc pas de couleur.
  • Appliquez ce pinceau sur toute la surface de votre papier. Une fois votre papier bien mouillé, vous pouvez commencer à peindre. Utilisez de préférence un pinceau à poil synthétique. Ce pinceau retient moins d’eau, et plus de pigment.
  • Portez votre pinceau sur le papier mouillé, vous constaterez que la peinture se disperse.


DESSIN AQUARELLE

Contrairement à la technique humide sur sec, vous pouvez incliner votre papier afin d’orienter un peu la dispersion du pigment au lieu de le garder dans une position horizontale. Veillez à ce que le papier ne soit pas sec car arrivé à ce niveau, vous ne pouvez plus faire de retouche.

Notre astuce : Pour éviter que votre papier ne gondole (parce que même avec un papier épais de 300g/m2, il est possible qu’il gondole) ; mettez un bloc en dessous que vous fixerez aux quatre coins du papier. Cela évite également la formation de petites cuvettes sur votre papier qui favorisent la formation des auréoles.


QUE PEINDRE AVEC LA TECHNIQUE HUMIDE SUR HUMIDE ?


C’est une technique qui nécessite encore plus de dextérité et d'entraînement. Mais le rendu sera plus intéressant. Avec la technique mouillée sur mouillée, vous pouvez peindre, par exemple le ciel avec des nuages. Elle permet aussi de donner un effet flou à votre œuvre.

Vous pouvez aussi utiliser plusieurs techniques sur une seule œuvre. En peinture aquarelle, faites-vous le plaisir d’expérimenter, de trouver votre propre style. Faites preuve de créativité et surtout amusez-vous avec les mélanges de couleur, de combinaison de techniques pour avoir différents résultats !